Energies et environnement

Miscanthus, photovoltaïque : Des « énergies vertes »

Depuis 2010, Laurent et Anne-Sophie Cornée produisent du miscanthus en lien avec Déshyouest. « Nous en avons implanté 7 ha sur notre 2e site de production à 23 km, sur des terres argileuses. C’est une diversification qui ne nécessite aucun travail et qui entre dans les SIE (surfaces d’intérêt écologique) ». Récolté en mars-avril avec un rendement maximal de 13 t MS/ha, le miscanthus est utilisé par la coopérative comme combustible ou est vendu comme litière.
En 2010 également, Laurent et Anne-Sophie Cornée ont mis en place des panneaux photovoltaïques (37 kWc) sur leur nouveau hangar. « Cela permet de rembourser le bâtiment sur 12 ans et nous aurons du bénéfice ensuite. »

Santé de vaches

La cohérence écologique du système s’étend aussi aux concentrés non OGM (tourteaux de colza, féverole, lin). « Nous ne voulons pas contribuer à la déforestation et avec cette alimentation, les animaux sont en meilleure santé. »
La simplification du travail est un autre axe. « Il y a 20 ans, nous avons mis des logettes avec matelas pour les vaches avec un système lisier sur caillebotis. Je ne trouvais pas cohérent de ramener la paille pour ensuite remettre le fumier en parcelle. »
« En prenant soin des sols, des animaux, en produisant de l’énergie, nous sommes heureux sur notre exploitation qui sera peut-être transmise à nos enfants plus tard », glissent Laurent et Anne-Sophie Cornée. « Et l’agroforesterie, le miscanthus et la technique de semis direct participeront selon nous à l’avenir au marché du carbone. »

Mots-clés

Peut vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer