CulturesTop

Des maïs légèrement en avance

La plupart des maïs ont commencé à fleurir avec quelques jours d’avance sur la normale. Il faut en effet rappeler que, jusqu’à début juin, les températures enregistrées étaient supérieures à la normale et que la majorité des semis de maïs a eu lieu cette année pendant la première quinzaine de mai.
« Le retour des pluies en juin a permis au maïs de bénéficier de conditions très favorables dans cette première partie du cycle, à l’exception des parcelles dévastées par les attaques de corvidés, problème majeur de cette campagne », résume Arvalis-Institut du végétal. « Mais les températures fraîches du mois de juin ont ralenti l’avance du maïs. »

« La majorité des parcelles, proches du stade floraison, sont encore bien alimentées en eau. Mais, en l’absence de pluie significative depuis environ 3 semaines, les premiers signes de stress hydrique sont observés dans les parcelles les moins profondes. »

Année proche de la normale

Pour les semis de mai, à ce jour, l’offre climatique est proche d’une année normale. Par exemple, pour un semis du 5 mai, le cumul de températures était de 777°C (base 6°C) au 20 juillet et le cumul de pluies de 152 mm, sachant que la médiane des 10 dernières années est de 752 °C et la pluviométrie de 158 mm. « Au 20 juillet, les semis précoces du 20 avril gardaient une avance d’environ 50°C par rapport à la médiane. Les semis du 10 mai sont juste au niveau de la médiane », note encore l’équipe d’Arvalis Bretagne.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer