Economie, marchés et gestion

Consommateurs, partenaires, monde agricole : Mobiliser largement via le « crowdfunding »

Le projet de l’association Aalvie (Abattage des animaux sur leur lieu de vie) va représenter un coût de 3,5 millions  d’euros pour un ensemble « unité fixe – caissons mobiles », soit 7 millions pour les deux unités prévues. Pour les aider à les financer, les éleveurs lancent un crowdfunding sur la plate-forme Miimosa. L’objectif est de recueillir 1 million d’euros de dons.

Accompagner l’organisation

« Notre modèle économique nous permettra d’emprunter pour financer cette somme et nous sommes également soutenus par Nantes métropole, la Région Pays de la Loire et le Département 44 », souligne Guylain Pageot, président de l’association. « Mais nous avons besoin de ce 1er financement pour accompagner le travail d’organisation et de logistique en amont ». Tous les syndicats agricoles sont impliqués dans le projet, mais aussi les Civam, la Fnab, les Cuma…

« Il y a d’autres projets en cours d’abattage à la ferme qui devraient démarrer avec des financements participatifs en juillet », annonce Émilie Jeannin, de la Confédération paysanne. Selon elle, les sommes récoltées permettront d’encourager les banques et autres partenaires dans le financement de ces projets. Au-delà de l’appel à don, les deux éleveurs se rejoignent sur l’importance du crowdfunding pour communiquer auprès des consommateurs et les mobiliser sur ce type de projet.

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer