Le poids de la truie, un bon indicateur

 - Illustration Le poids de la truie, un bon indicateur
Le poids de la truie et son état sont de bons indicateurs pour piloter l’alimentation.

Pour piloter l’alimentation des truies, les mesures d’épaisseur de lard ne sont pas suffisantes. Nathalie Quiniou, de l’Ifip, conseille de peser les truies à chaque cycle. Lors de la gestation 75 % des besoins nutritionnels d’une truie concernent l’entretien, l’activité physique et la thermorégulation. La croissance maternelle et la reconstitution des réserves représentent 20 %…

Cet article est réservé
aux abonnés numériques

Je me connecte


Fermer l'écran superposé de recherche

Rechercher un article