ÉlevageSur abonnement

Ovin : La ventilation reste le point faible

Une bonne ventilation en bergerie doit évacuer jusqu’à 500 litres d’eau au quotidien pour un cheptel de 200 brebis. « Des bâtiments d’élevage, on en fait tous les jours. Et pourtant, pas un seul n’est parfait… » Triste constat évoqué par Laurent Solas, conseiller ovin à la Chambre d’agriculture de Saône-et-Loire, lors de la journée régionale ovine…

Cet article est réservé aux abonnés numériques.
Pour lire la suite…
Connectez-vous ou Abonnez-vous

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer