Economie, marchés et gestion

Lait : Toujours plus concentré

Les exploitations laitières françaises sont toujours moins nombreuses et toujours plus grosses. Une tendance structurelle confirmée par la fin des quotas, explique FranceAgriMer dans une nouvelle analyse des structures laitières françaises. Le croissant laitier s’en sort plutôt bien, à l’inverse du Sud-Ouest et du Centre.

« Alors que le rythme de réduction des livreurs avait ralenti entre 2011 et 2014, la tendance à la baisse s’est à nouveau accélérée depuis la fin des quotas », dissèque FranceAgrimer. Entre 2011 et 2014, la baisse avait été un peu plus modérée, à 11,6 %. Depuis la fin des quotas, elle reprend de plus belle et atteint 13,2 % jusqu’en 2017.

En parallèle, le phénomène d’agrandissement des exploitations se poursuit. Mais cette course au volume a eu tendance à se tasser avec la crise post-quotas. Les livraisons moyennes n’ont augmenté que de 14,1 % entre 2014 et 2017. Cette hausse n’a pas permis de compenser complètement la baisse du nombre d’élevages et a conduit à une légère baisse de la production nationale (- 0,9 %).

Mots-clés

Peut vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer