En bref

Avec 530 individus en France, le loup a atteint son seuil de viabilité

Dans son bilan du suivi hivernal publié le 7 juin, l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) dénombre 530 loups en France. Une croissance qui résulte «essentiellement» d’une «densification» dans l’arc alpin, ainsi que de la colonisation de nouveaux territoires. Le préfet d’Auvergne-Rhône-Alpes (coordonnateur pour le plan loup) a donc fixé le plafond de prélèvement à 53 individus pour 2019 (soit 10%). L’effectif de 500 animaux, seuil de viabilité de l’espèce et objectif du plan loup pour 2023, est déjà atteint. «Le loup n’est plus une espèce en voie de disparition», a affirmé le ministre de l’Agriculture devant le congrès des Jeunes agriculteurs, le 6 juin, évoquant une initiative pour «le sortir de la liste des espèces en voie de disparition».

Mots-clés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi...

Fermer
Fermer