Cultures

Légume industrie : Un partenariat renforcé

Système U et Gelagri ont scellé un nouveau partenariat de 5 ans sur 20 références produits.

« Il est très important pour nous d’aller sur le terrain pour se rendre compte de la faisabilité des cahiers des charges que nous mettons en place avec les producteurs », lance Dominique Schelcher, président de Système U, qui était invité par Gelagri mercredi 15 mai à découvrir une parcelle d’épinards en cours de culture et à participer à un chantier de récolte. « Ce type de rencontre nous permet d’échanger avec le client pour savoir vers où nous devons aller demain », affirme Georges Galardon, président de Triskalia.

Développer des alternatives à la chimie

François Bihan, éleveur et producteurs de légumes, a présenté son exploitation. « Nous sommes dans une parcelle d’épinards semée le 12 avril et que j’ai désherbée chimiquement le 13 mai. Nous avons un interrang de 12 cm, le désherbage mécanique n’est donc pas possible. Pour pouvoir désherber mécaniquement, il faut un interrang de 25 cm ce qui ferait chuter le rendement de la culture. » Malgré tout, certaines parcelles sont désherbées mécaniquement et 2 ou 3 passages de bineuse sont effectués en rattrapage du désherbage en post-semis.

« L’organisation de producteurs a investi dans cette bineuse guidée par GPS. Le but est de développer au maximum les alternatives au désherbage chimique en légumes. Mais il faut savoir que le désherbage mécanique n’est pas adaptable à toutes les parcelles », explique Julien Prat, responsable de l’activité légumes industrie à Triskalia. Seulement 6 % des parcelles sont traitées avec un insecticide. « Nous avons mis en place sur notre rayon de production un réseau de piégeage qui nous permet de détecter les vols de papillons adultes et de déclencher un traitement si c’est vraiment nécessaire », ajoute Julien Prat. Ce dernier vante aussi la sonde placée dans le sol qui permet de suivre sur Smartphone l’humidité du sol et de déclencher l’irrigation au moment le plus opportun. « Cette technologie permet d’économiser 25 % d’eau, évite le stress sur la culture qui peut être lié à une sur ou sous-irrigation. »

Un socle commun de valeurs coopératives
Le président de système U a rappelé : « Nous avons un socle commun de valeurs coopératives qui nous lie à Triskalia depuis très longtemps. Nous collaborons depuis plus de 30 ans et aujourd’hui nous renouvelons un contrat de partenariat avec Gelagri pour une durée de 5 ans. L’an dernier, ce sont plus de 20 millions de produits, soit 17 500 tonnes, issus de Gelagri qui ont été vendus dans nos magasins sous la marque U. Nous sommes sur une croissance de 3 % sur un marché difficile. » Cet engagement de volume va permettre à Triskalia de sécuriser ses débouchés et renforcer sa démarche tournée vers une réduction de l’utilisation d’intrants. « Notre agriculture est en évolution permanente. Nos producteurs en sont les acteurs majeurs par notre filière et nos engagements agro-écologiques qui constituent notre force. Il est important que nous nous engagions avec Système U pour accompagner ce changement à travers un partenariat fort et sur le long terme », conclut Georges Galardon.
Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer