L’aquaculture émerge au Space

 - Illustration L’aquaculture émerge au Space
De gauche à droite : André Sergent, Jean-Yves Rissel, Marcel Denieul et Anne-Marie Quéméner.

La 33e édition du salon des productions animales — qui se tiendra du 10 au 13 septembre 2019 — va faire davantage de place à l’aquaculture. Ce secteur connaît une croissance soutenue. « Nous souhaitons nous affirmer comme un rendez-vous incontournable pour les acteurs français et internationaux de l’aquaculture. L’Afrique notamment offre un bon potentiel pour ces productions », déclare Anne-Marie Quéméner, commissaire général du Space. Deux demi-journées de conférences dédiées à l’aquaculture se tiendront le mardi. Un parcours spécifique sur les stands des exposants disposant d’une offre pour la production de poissons et crevettes et des visites seront aussi proposées. « L’année prochaine, un espace spécifique sera dédié à l’aquaculture. » « La Bretagne est la 2e région en production de truites et produit beaucoup d’espèces différentes. Nous avons aussi des centres de recherche et formation spécifiques sur le territoire », souligne Guillaume Le Reste, de la société Halieutica qui accompagne les entreprises de nutrition animale sur les marchés de l’aquaculture. Un autre temps fort du Space se tiendra autour de l’Espace pour demain qui abordera cette année le thème des nouvelles pratiques et technologies pour le climat. Agir face au changement climatique « Le changement climatique est une réalité. Il existe des solutions dans nos principales productions pour produire mieux avec moins », souligne André Sergent, responsable professionnel de l’espace. Une enquête réalisée auprès de 300 éleveurs de bovins français montre que 87 % d’entre eux se sentent concernés par les enjeux climatiques et 89 % ont mis en place au moins une action dans ce sens (efficacité alimentaire, réduction de la consommation de carburant, stockage de carbone, énergie renouvelable). « Les jeunes sont particulièrement sensibilisés. » La biosécurité sera un autre thème du salon. Marcel Denieul, président du Space, déclare qu’elle est « la clé de la préservation de nos…

Cet article est réservé
aux abonnés numériques

Je me connecte


Fermer l'écran superposé de recherche

Rechercher un article