La fierté agricole

L'assemblée générale de la section finistérienne de la Caisse de Bretagne de Crédit Mutuel Agricole s'est tenue récemment à Châteaulin. - Illustration La fierté agricole
L'assemblée générale de la section finistérienne de la Caisse de Bretagne de Crédit Mutuel Agricole s'est tenue récemment à Châteaulin.
Chaque année, la proportion de jeunes agriculteurs à opter pour le CMB comme partenaire financier augmente. Dans le Finistère, c’est d’ailleurs le choix qui a été fait par la majorité des jeunes installés l’an passé. Un cap que la section départementale de la Caisse de Bretagne n’a pas manqué de mettre en valeur lors de sa récente assemblée générale.

C’est un signal fort. Et côté CMB, l’on ne boude pas son plaisir. L’an dernier, dans le Finistère, la banque coopérative et territoriale est l’établissement qui a installé le plus de jeunes agriculteurs. Une première en Bretagne, et très certainement en France, depuis la banalisation de la distribution des prêts bonifiés en 1990. Pour Henri Talarmain, Président de la section finistérienne de la Caisse de Bretagne de Crédit Mutuel Agricole, ce succès s’explique par « le professionnalisme et la persévérance des équipes », ainsi que par la qualité du lien noué avec les sociétaires, une relation qui associe « proximité et humanisme ».

Autre « tournant » annoncé lors de cette assemblée générale, le passage de relais à la tête de la branche agricole du CMB. Président de la section départementale depuis une dizaine d’années, Henri Talarmain a annoncé lors de cette assemblée générale qu’il transmettait le témoin à François L’Haridon, jusque-là vice-Président de la section finistérienne. « Entre mes différentes responsabilités et mon activité professionnelle, c’est pour moi le choix de la raison », a expliqué l’éleveur de porcs de Plourin-Ploudalmézeau, qui demeure par ailleurs administrateur de la Caisse de Bretagne. Un Président sortant qui, au passage, a souligné tout son plaisir à voir son collègue, installé à Lennon en Gaec (lait, porc, polyculture), prendre sa succession.

L'an passé, le CMB a été le premier établissement bancaire pour l'installation des jeunes agriculteurs sur le département du Finistère. Une première mise à l'honneur à travers les témoignages de quatre jeunes. L’an passé, le CMB a été le premier établissement bancaire pour l’installation des jeunes agriculteurs sur le département du Finistère. Une première mise à l’honneur à travers les témoignages de quatre jeunes.

Paroles de terrain

Forte de sa réussite dans l’installation des JA, la section proposait cette année une table ronde réunissant quatre jeunes agriculteurs finistériens qui ont témoigné de leur expérience. Johanna Harris, apicultrice à Bannalec, a ainsi expliqué qu’elle avait souhaité travailler « avec une banque locale, qui connaissait l’agriculture. Et que le contact avec son conseiller avait été excellent ». Pour Claire Guillou, productrice de lait bio à Guimiliau, « ce qui a fait la différence au final, c’est la rapidité de la décision d’une banque où il n’y a pas besoin d’attendre que cela remonte au niveau régional ».

Samuel Bodennec, qui a repris la ferme familiale spécialisée dans les cultures, à Plouider, a insisté, lui, sur la nécessité d’établir une relation de confiance : « Le conseiller bancaire est un partenaire important de l’exploitation, au même titre que le comptable ou le technicien de la coopérative ». Même sentiment pour Clément Roudaut, installé sur une ferme (lait et cultures) à Guissény, « le conseiller doit bien connaître l’exploitation. Je veux pouvoir échanger avec lui et argumenter. Mon dossier était un peu compliqué par certains aspects. J’ai apprécié la réactivité du CMB et l’aide qu’ils m’ont apportée pour surmonter les obstacles ».

Henri Talarmain, Président sortant de la section finistérienne de la Caisse de Bretagne, et son successeur, François L'Haridon, ont remis un chèque de 1 000 euros aux lauréats départementaux du jeu-concours Agrigame. Henri Talarmain, Président sortant de la section finistérienne de la Caisse de Bretagne, et son successeur, François L’Haridon, ont remis un chèque de 1 000 euros aux lauréats départementaux du jeu-concours Agrigame.

Bien plus que nourrir

Suite à ces interventions rafraîchissantes, le vent de la fierté agricole a continué à souffler avec Sophie Jézéquel, agricultrice et administratrice d’Agriculteurs de Bretagne, et Jean-Paul Le Métayer, directeur délégué, venus présenter leur association. La structure, « une association d’agris pour les agris », a vu le jour en 2012, dans le contexte post-crise des algues vertes. Elle agit pour véhiculer une image positive de la profession, rétablir la réalité du métier et redonner de la fierté à ses acteurs. Sans omettre de rappeler les différentes « contributions de l’agriculture à la région : alimentaire, économique, sociale, environnementale et culturelle ». Une démarche qui se reflète dans le slogan de l’association : « Bien plus que vous nourrir ». Et qui sera à nouveau à l’honneur le 16 juin prochain pour la 7e édition de « Tous à la ferme », rendez-vous incontournable qui permet chaque année à des milliers de Bretons d’échanger en toute convivialité et confiance avec des agriculteurs qui leur ouvrent les portes de leurs exploitations.

Jean-Yves Nicolas


Tags :
Fermer l'écran superposé de recherche

Rechercher un article