Élevage

18 à 20 kg de miel en moyenne par ruche

Chaque année, le GIE Élevages / ADA Bretagne réalise une enquête auprès des 150 apiculteurs professionnels bretons afin d’évaluer la production de miel.

En 2018, 26 apiculteurs, répartis sur les 4 départements bretons, ont répondu à l’enquête.
Plus de 35 % des 8 235 colonies hivernées en 2017 ont été perdues en sortie d’hiver 2018, ces chiffres sont cohérents avec les différentes enquêtes qui ont montré des taux moyens de pertes hivernales entre 28 et 35 %. Les apiculteurs ont cependant reconstitué leur cheptel et hivernent cette année 8 291 colonies.

INFOGRAPHIE-MIEL

Un rendement moyen à bon

En 2018, les 26 apiculteurs répondant à l’enquête ont produit 97 tonnes de miel en Bretagne. Avec une moyenne d’environ 18 à 20 kg/ruche en production, ce rendement est « moyen » à « bon » à dire d’apiculteur. Les miels produits cette année ont été en majorité du miel de fleurs d’été, de fleurs de printemps, de sarrasin et de bruyère. Des miellées de ronce, lierre, châtaignier, forêt et miellat ont également pu donner lieu à de plus petites récoltes. Cinq apiculteurs ayant répondu à l’enquête ont transhumé : ils ont déplacé leurs ruches hors de la région Bretagne pour produire du miel spécifique : acacia, bourdaine, tilleul, tournesol…

Enfin, les apiculteurs bretons ne produisent pas que du miel, mais aussi du pollen, de la gelée royale et de la propolis. Les fécondations de reines ont été bonnes en grande majorité, avec des taux de fécondation allant de 60 et 100 %. L’essaimage a, quant à lui, été plutôt faible : 14 apiculteurs répondants à l’enquête ont eu un taux d’essaimage inférieur à 15 %. Enfin, les apiculteurs constatent régulièrement des ruches n’ayant plus de reines : c’est ce qu’on appelle une ruche orpheline ou bourdonneuse.

Retrouvez les résultats complet de l’enquête 2018 : https://urlz.fr/8tJV

Tiphaine Daudin / ADA Bretagne

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer