En bref

Biométhane : les coûts de production pourraient baisser de 30% d’ici 2030

Une étude réalisée par le cabinet de conseil en stratégie Enea, et diffusée le 30 octobre, indique que de nombreux leviers sont activables pour renforcer la compétitivité de la filière biométhane française. Les coûts de production du biométhane pourront encore baisser de 30 % d’ici 2030, dont 20 % dès 2020-2025. Dix leviers sont passés en revue, à commencer par la maximisation du pouvoir méthanogène des intrants (moindre temps de stockage des lisiers et fumiers, dates de récolte des cultures intermédiaires – Cive). L’étude insiste sur les avantages des Cive, comme matières premières méthanogènes pouvant entrer à plus de 50 % dans les méthaniseurs.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer