En bref

23% d’herbe en moins sur la campagne 2018

Sur la campagne 2018, la pousse de l’herbe a été largement déficitaire en France, indique Agreste dans une note de conjoncture du 30 octobre. En cause : des records de température – les dix premiers mois de l’année ont été parmi les plus chauds depuis 1900. En cumul, la pousse de l’herbe a été de 23% inférieure à la pousse de référence dans l’hexagone. Un déficit qui touche tout particulièrement le Grand-Est et la Bourgogne-Franche-Comté dont la pousse de l’herbe est déficitaire de presque un tiers sur la campagne. Suivie par les régions Auvergne-Rhône-Alpes et Hauts de France dont le déficit avoisine les 25%. Seules l’Occitanie, les Pays de la Loire et la région Paca connaissent une situation proche de la normale.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer