ÉvénementsFinistère

Une journée qui ne manquera pas de piquants

Le marché le champ du monde abordera le thème de l’autonomie en protéine, en remettant au goût du jour l’ajonc, autrefois utilisé pour nourrir les bêtes.

L’autonomie en protéine est un enjeu majeur pour les producteurs de lait. Pour ses 25 années d’existence, les organisateurs du marché Le champ du monde de Saint-Rivoal ont décidé de parler au sens large de cette autonomie des fermes, en prenant en exemple l’ajonc. « C’est une plante qui est désormais vue comme un folklore breton, mais qui donnait auparavant de la cohérence dans les fermes. Elle a longuement été utilisée en la donnant aux laitières, car elle contient de bonnes teneurs en protéines.

Elle est également nommée sainfoin du Nord », explique Alain Jacob, agriculteur et co-président du Civam 29, une des associations organisatrices de ce marché de producteur qui se tiendra le 5 août prochain à Saint-Rivoal. « Pourquoi les chercheurs ne travaillent-ils pas sur cette plante, car ses épines sont très riches en matières azotées ? », se questionne le paysan finistérien.

Promenade en lande humide

Cette journée comportera comme traditionnellement un marché de producteurs locaux, et amènera les visiteurs à réfléchir sur l’origine actuelle des protéines nourrissant les troupeaux. « Nous sommes déficitaires en cette matière, et allons la chercher dans le monde », note Alain Jacob. Et Jean-Claude Ebrel, du Civam, de rappeler que « les fermes étaient parfaitement autonomes avant ». La lande humide, située en contrebas de la maison Cornec, témoigne de ce pâturage autrefois en vigueur. « Elle est désormais ré-ouverte, et nous allons la suivre durant 5 années pour observer l’évolution de la flore, en particulier de la molinie et de l’ajonc », observe Laurent Rannou, jardinier à l’écomusée. « Ce n’est pas une grande biodiversité, mais elle est spécifique. J’ai pu remarquer la présence d’alouette dans cette lande, alors que cette espèce nichait plutôt dans les champs ». Cette journée conviviale invite à la réflexion, en se remémorant les pratiques passées.

Le programme de la journée « Ajonc : une épine dans la fleur »

Rendez-vous le 5 août, sur le site de la maison Cornec, à Saint-Rivoal, avec un marché fermier, ainsi que la diffusion du documentaire « Terre à Taire : histoire du soja, ici et là-bas ».
• 11 h : balade animée, avec la visite de la lande humide commentée.
• 12 h 30 : apéro-livre, avec la présentation par François de Beaulieu de ses ouvrages autour des landes et des ajoncs.
• 13 h : repas paysan
• 15 h : conférence débat « Ajonc : une épine dans la fleur », avec la présence de François de Beaulieu, écrivain, ethnologue et naturaliste ; Jean-François Glinec, paysan à Saint-Urbain ; Stéphane Peron, conseiller départemental en charge de l’agriculture.
• 16 h 30 : Concert, avec Hayes and Titleys (oldtime pop).

Mots-clés
Bouton retour en haut de la page
Fermer