En bref

UE/ États-Unis : le soja pour apaiser les tensions commerciales

Lors de leur réunion à la Maison Blanche, le 25 juillet, le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker et Donald Trump sont parvenus à désamorcer la crise entre Washington et Bruxelles en prévoyant entre autres, selon leur déclaration conjointe, d’ « accroître les échanges » de soja. Le président américain a assuré que l’UE allait commencer « presque immédiatement » à acheter « beaucoup de soja » aux États-Unis. Il est d’autant plus satisfait que les exportations américaines dans ce secteur sont taxées depuis le 6 juillet sur le marché chinois, où elles avaient atteint 14 milliards $ en 2017. Une augmentation des importations de soja de l’UE serait au détriment de ses principaux fournisseurs que sont les pays sud-américains. Elle ne favoriserait sans doute pas le « plan protéines » que Bruxelles compte lancer avant la fin de l’année.
Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer