En bref

Prix du lait : le CNIEL optimiste pour le second semestre

Dans sa vidéo mensuelle de conjoncture, Benoît Rouyer, économiste au Cniel, entrevoit « de nets signes d’améliorations » grâce au « ralentissement de la production laitière qui devrait contribuer à augmenter le prix du lait sur le second semestre». En effet, la production laitière croît de façon très modérée en Nouvelle-Zélande mais aussi en Europe du fait de « conditions climatiques très chaudes ». Au niveau français, la production est « très peu dynamique ». Son pic de collecte a été « beaucoup moins prononcé que les années précédentes » et est « actuellement en dessous du niveau de 2017 ». Enfin, les cours de produits laitiers sur les marchés internationaux sont en hausse depuis le début de l’année.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer