Politique et Syndicalisme

Prix du lait : “la juste répartition de la valeur est non négociable”

Réunie en Conseil d’Administration, la FRSEA Ouest section lait avec les Jeunes Agriculteurs Bretagne et Pays de la Loire a fait le tour des stratégies des entreprises sur le prix et la segmentation.

Communiqué FRSEA Ouest section lait du 18 juillet 2018

Le constat est clair et alarmant : les prix ne sont pas à la hauteur. L’esprit des EGA et du plan de filière lait semble bien loin. C’est un manque de considération du travail et des engagements quotidiens des éleveurs.

Pour la FRSEA Ouest section lait et les JA, la priorité des EGA et du plan de filière est la juste rémunération des éleveurs. C’était également l’engagement initial du Président de la République. Toutes les manœuvres de la part des politiques et des entreprises pour ne pas y aboutir sont inadmissibles. Les producteurs de lait se sentent bafoués.

La FRSEAO et les JA lait se battront pour que l’aboutissement du plan de filière soit compréhensible et lisible pour les producteurs. Les indicateurs de valorisation doivent permettre une évaluation concrète de la valeur du marché intérieur et de son partage. C’est un préalable. La segmentation (pâturage et non-OGM) sera l’étape suivante qui doit également trouver sa valorisation. A ce sujet, les producteurs doivent être vigilants sur les demandes spécifiques des entreprises qui ajouteraient des contraintes sans retour de valeur.

Marie-Andrée LUHERNE, présidente de la section lait de la FRSEAO, précise : « La filière Ouest a une position ferme. Nous sommes déterminés sur le plan de filière. Les producteurs ne sont pas prêts à accepter n’importe quoi. Le retour de la valeur est le préalable sur le plan de filière mais également le projet de loi ».

Via
FRSEA Ouest
Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer