En bref

Doux : le Tribunal de commerce de Rennes a choisi le consortium conduit par LDC

Le Tribunal de commerce de Rennes a retenu, le 18 mai, l’offre de reprise du consortium qui regroupe sept sociétés : le volailler LDC, le distributeur saoudien Al-Munajem, le groupe coopératif Terrena, la Société des volailles de Plouray, Yer Breizh (qui regroupe LDC, la région Bretagne, Terrena, Triskalia et Al-Munajem) et Saria (valorisation des coproduits de viande). Le consortium veut poursuivre l’activité export de poulets congelés pour le Moyen-Orient, mais le site de Chantonnay en Vendée va fermer. Il veut surtout renforcer la production de poulet frais destiné au marché intérieur ; LDC va pour cela investir 55 millions d’euros dans une nouvelle usine à Chateaulin dans le Finistère. Le consortium s’est engagé à reprendre 912 salariés ; à cela s’ajoute le reclassement possible de 274 salariés chez LDC et 154 salariés chez Terrena.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer