Machinisme et équipements

Le 4.0 est en marche

Drones survolant les parcelles, capteurs installés en élevage pour observer si les animaux boivent correctement, optimisation de la température, de l’hygrométrie dans les salles de maternité en production porcine… Les nouvelles technologies entrent de plus en plus dans les fermes bretonnes. Pionnière dans ces démarches, la coopérative Triskalia souhaite accélérer cette transformation numérique. Pour ce faire, le groupe a organisé une rencontre au Capucin, lieu symbolique brestois, animé par des start-up innovantes, pour inviter ses salariés à réfléchir aux opportunités pour leurs activités.

« La Quinzaine d’exposants, très souvent bretonne, présente des choses concrètes capables de susciter l’envie », explique Dominique Blanchard, directeur des achats et logistique chez Triskalia. Ainsi, des robots, des drones capables de diffuser des moyens de lutte utilisant le biocontrole contre la pyrale sur maïs se côtoient. Et la coopérative prend de l’avance, avec le robot désherbeur solaire Écorobotix, « capable d’utiliser moins de solutions phytosanitaires ». Ces avancées technologiques seront visibles lors de la prochaine journée “Planète positive”, qui se déroulera au mois de juin.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer