À l'étranger

Espagne : 5 fermes laitières perdues par jour en 2017

Les producteurs de lait de vache, brebis et de chèvre sont de moins en moins nombreux selon les données du Fond Espagnol de Garantie Agricole.

Au début 2017, l’Espagne comptait 24 567 producteurs laitiers, ce chiffre est descendu à 22 747 en novembre soit 1 820 exploitations en moins, correspondant à la fermeture de 5 exploitations laitières par jour. L’abandon de ce métier par le milieu rural représente un problème important et entraine une recrudescence des incendies et une augmentation des importations de matières premières.

Dans le cas du lait de vache c’est en Galice que se concentre la moitié de ces fermetures d’activité. Les producteurs dénoncent des prix trop bas (0,32-0,33 EUR/litre) face aux 0,36-0,37 EUR/litre de moyenne pratiqué en Europe. Le secteur du lait de brebis est le secteur qui a le plus souffert de la baisse des prix qui sont passé de 1 EUR à 0,75 EUR/litre.

Le nombre d’exploitations en 2017 est passé de 4 087 à 3 386. Près de la moitié des fermetures d’exploitations sont enregistrées en Castille et Leon. Dans le secteur du lait de chèvre, la réduction des exploitations est moindre. Passant de 5 524 à 5 150 exploitations, les prix sont restés stables, entre 0,62 et 0,70 EUR/litre grâce à l’augmentation des ventes et des exportations.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer