Energies et environnementSur abonnement

Une taxe contre l’artificialisation des sols

Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique, étudie « une nouvelle source de financement qui permettrait de lutter contre l’artificialisation des sols et de financer la préservation de la biodiversité ». Il s’agirait d’une taxe pour les constructeurs proportionnelle aux surfaces naturelles accaparées par leur projet. Le ministre d’État a proposé cette réflexion au Premier ministre qui l’a invité « à y…

Cet article est réservé aux abonnés numériques.
Pour lire la suite…
Connectez-vous ou Abonnez-vous

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer