En bref

EGAlim : La hausse du seuil de revente à perte coûterait 1,4Mrd€ aux consommateurs

L’UFC Que Choisir a publié le 29 septembre son étude d’impact sur les effets d’une modification du seuil de revente à perte, proposition évoquée pendant les États généraux de l’alimentation. Pour l’association, « relever le seuil de revente à perte de 15% reviendrait à amputer au minimum de 1,4 milliard d’euros le pouvoir d’achat des ménages ». L’UFC Que Choisir affirme que cela ne bénéficierait pas aux agriculteurs puisque les produits agricoles non transformés (fruits et légumes, viande), sont déjà « vendus presque exclusivement à plus de 15% de marge ». L’UFC Que Choisir alerte Emmanuel Macron « sur une proposition à l’impact négatif certain pour les consommateurs et aux bénéfices plus qu’hypothétiques pour les producteurs agricoles ».

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer