En bref

EGalim : “La première chose, sécuriser économiquement les agriculteurs en détresse”

Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique, a affirmé dans une interview publiée dans Le Parisien le 12 septembre que les Etats généraux de l’alimentation, qu’il a «proposé durant la campagne présidentielle», doivent permettre de sortir «de la confrontation habituelle entre écologie et agriculture». Et d’ajouter: «La première chose pour détendre le dialogue, c’est de sécuriser économiquement les agriculteurs en détresse et de les aider à diversifier leurs revenus.»

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer