À l'étranger

Nouveaux standards de bien-être pour le poulet américain

Le Conseil National du Poulet aux Etats-Unis (NCC) a publié les standards industriels sur le bien-être des poulets. Avec une consommation de poulets élevée, la mise en place de « Chicken Gharentees » permet de rassurer les consommateurs avec une information simple, claire et précise sur le mode d’élevage des poulets et l’attention qui y est portée. 

Une récente étude réalisée par ORC International a démontré que 76% des Américains croient encore, de façon erronée, que la viande de poulet contient des hormones ou des stéroïdes et 70% pensent que la plupart des poulets engraissés sont élevés en cage. De plus, presque 2/3 des consommateurs (62%) disent que les labels et les emballages apportent une information confuse. 

Les standards relèves des principes suivants : 

  • Élevés sans cage : la majorité des poulets aux Etats-Unis sont élevés au sol dans des espaces climatisés et ventilés, où ils peuvent se déplacer, sont en contact avec d’autres poulets et ont accès 24 heures sur 24 à de l’eau fraîche et de la nourriture fraîche.
  • Sans ajout d’hormones et de stéroïdes : le gouvernement américain a banni l’utilisation d’hormones et de stéroïdes dans la volaille depuis les années 50.
  • Surveillance par des vétérinaires licenciés : des vétérinaires licenciés, qui ont une obligation professionnelle de protéger le bien-être et la santé des poulets, fournir des programmes de soins sanitaires pour tout élevage de volaille.
  • Élevés par des fermiers formés sur le bien-être animal : les éleveurs sont formés à la manipulation et au soin des poulets, afin de fournir un environnement sain, sûr et sans stress. Si les fermiers ou leurs employés maltraitent les poulets, ils sont immédiatement sujets à des actions disciplinaires, dont fermeture de l’établissement et poursuite judiciaire. 
Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer