Economie, marchés et gestionSur abonnement

Gérer l’inscription des terres au bilan

L’inscription des terres au bilan est obligatoire mais il est malgré tout permis de conserver ses biens dans son patrimoine privé. Exploitants individuels ou en société doivent alors décider de la gestion de ces terres en fonction des bénéfices et des contraintes apportés à l’entreprise. Un exploitant agricole a l’obligation d’inscrire ses immeubles bâtis (bâtiments…

Cet article est réservé aux abonnés numériques.
Pour lire la suite…
Connectez-vous ou Abonnez-vous

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer