En bref

L’Union européenne refuse les semences OGM… sans les interdire

Les 28 états membres de l’Union européenne ont refusé l’autorisation de culture de semences de maïs OGM, à l’occasion d’un comité technique qui se tenait le 27 janvier, rapporte l’Afp. Le débat portait sur le renouvellement de la licence de maïs OGM Monsanto, déjà autorisée (cultivé en Espagne et au Portugal), et sur l’autorisation de deux autres maïs OGM, développés par DuPont et Syngenta. La position des états membres reste ambiguë : ils ont refusé l’autorisation mais n’ont pas pour autant signé l’interdiction. « Aucune majorité qualifiée, ni en faveur ni contre l’autorisation, n’a été trouvée », indique la Commission européenne dans un communiqué. Il lui revient désormais la mission de trancher le débat. 

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer