À l'étrangerDécouvertesÉvénementsMorbihan

Stage à l’étranger, un ticket pour l’aventure

Inviter des jeunes à témoigner de leur expérience à l’étranger pour motiver d’autres jeunes à oser l’aventure. C’est l’objectif du Salon des mobilités.

Fin septembre, Quentin a passé sept jours dans une ferme laitière des Pays-Bas. Apprenti en terminale agroéquipement au lycée agricole de Gourin (56), il a découvert le fonctionnement d’un élevage de 500 vaches laitières. Une expérience dépaysante en convient-il : « Tout était neuf. Les éleveurs travaillaient avec beaucoup de concentrés. Et pourtant le lait n’était payé que 250 €/1 000 L. Les éleveurs me demandaient de quoi se plaignaient les Français avec un lait à 290 € ». Mais, ce qu’il a sans doute autant apprécié, c’est de découvrir des personnes étrangères qu’il n’aurait pas croisées sans cette expérience. « Je vivais dans la famille de mon correspondant. Depuis, nous échangeons au moins une fois par semaine ».

Des gens accueillants

Son collègue de promotion, Vincent, est parti un peu plus au nord, en Suède. Un voyage rendu possible grâce au concours du Conseil régional qui soutient la mobilité des apprentis. « Le travail est différent. La terre est plus difficile à travailler » a-t-il observé sur l’exploitation céréalière de 350 ha qui l’accueillait. « Et surtout les journées s’organisent différemment : nous démarrions à 7 h 30 sans s’arrêter jusqu’à 15 h ». Comme Quentin, Vincent retient avant tout la qualité de l’accueil qui participe beaucoup au succès de cette première expérience à l’étranger. « Si j’en ai la possibilité, je repars tout de suite », assurent-ils l’un après l’autre.

Pratique
Jeudi 1er décembre, de 9 h 45 à 16 h, domaine de Tronjoly, à Gourin (56). Programme : témoignages de grands témoins, speed-dating par stand pays, synthèse participative en conclusion. Renseignements : rene.briand@styves-gourin.fr ou 06 73 77 16 71.

À Gourin, ces exemples de témoignages s’égrèneront toute la journée du jeudi 1er décembre, à l’occasion du forum des mobilités organisé à l’attention de tous les apprenants des lycées du Cneap Bretagne. « L’objectif de cette journée est de faire profiter d’expériences de grands témoins tous ceux souhaitent partir, élèves/étudiants, qui ont vécu une mobilité dans le cadre de leur formation : stage, voyage, projet de solidarité », explique René Briand, enseignant et responsable du forum. Et de noter : « Car on s’aperçoit que sans incitation, les jeunes sont réticents à partir. Souvent par crainte de l’inconnu. Les témoignages ont pour objectif de démystifier l’expérience qui est de toute façon très enrichissante pour les jeunes ».

Destination Belgique
En 1re Sapat (Service aux personnes et aux territoires) au lycée agricole de Gourin, Émilie, Marion et Julie ont bénéficié du programme Erasmus pour réaliser un stage de 2 semaines en Belgique. « Ce stage dans une ferme pédagogique m’a donné envie de repartir », avoue d’emblée Émilie qui a été surprise de trouver une ferme en ville. « On ne voit pas cela en France ». Marion a, quant à elle, réalisé son stage dans une école primaire. « Les rythmes scolaires sont totalement différents », a-t-elle pu apprécier. En terminale, elle n’a pas l’intention de rater l’opportunité de repartir à l’étranger comme le lui propose son parcours de formation. Pour Julie, en stage en Belgique flamande, la découverte de la langue n’a finalement pas été une barrière. « Cela m’a donné envie d’aller au pair dans un pays anglophone », dit-elle.
Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer