Ille-et-VilainePolitique et Syndicalisme

Toute une palette de propositions d’accueil social

Une vingtaine d’adhérents d’Accueil Paysan 35 offrent des solutions diverses d’accueil social, pour les personnes âgées ou handicapées, les jeunes ou les familles en difficulté. Vers le mieux-être en lien avec la nature et les animaux…

« Nous proposons une alternative aux personnes qui éprouvent la nécessité d’une rupture momentanée avec leur entourage habituel. Les activités dans nos structures d’accueil en milieu rural offrent un cadre, un support concret », expliquent des adhérents d’Accueil Paysan 35 engagés dans l’accueil social. Des moments plus ou moins longs passés à la campagne qui peuvent tout changer comme en témoigne cette lettre laissée par une jeune fille à l’issue d’un séjour de quelques jours chez un accueillant. « Auprès de vous, j’ai beaucoup appris sur moi-même et je vais mieux. J’ai compris que le bonheur passe par des choses simples… »

Informer les travailleurs sociaux

À l’occasion de la sortie de sa nouvelle plaquette sur l’accueil social, Accueil Paysan a organisé un après-midi de présentation des différentes facettes de cette branche développée depuis une dizaine d’années par l’association. Destinée aux travailleurs sociaux (éducateurs, moniteurs, assistantes sociales…), la rencontre a eu lieu le lundi 14 septembre au Centre « Equidétente » tenu par Didier Labouche et sa fille Cécile à Laillé. Ce centre équestre conjugue activités équestres et accueil de jeunes en crise ou en rupture. « L’objectif est de donner de l’autonomie et de valoriser la personne au travers d’un projet d’accueil visant un objectif, sorte de défi personnel. Le cheval est un bon médiateur », expliquent les responsables.

De l’individuel aux groupes et familles

Sur l’Ille-et-Vilaine, l’accueil social regroupe une vingtaine de personnes adhérentes à Accueil Paysan 35, environ 50 % d’agriculteurs, et 50 % d’acteurs ruraux. « Les structures peuvent accueillir des mineurs en séjours de rupture, des personnes âgées ou handicapées, des familles dont les enfants sont confiés à l’aide sociale. Certaines personnes proposent aussi de l’accueil social pédagogique avec des petits groupes ou de l’accueil social touristique. Les accueillants peuvent alors aider les personnes et familles dans l’organisation du séjour », précise Marine Parmentier, animatrice en charge de l’accueil familial et social à Accueil Paysan 35. L’association qui compte au total une soixantaine d’adhérents affiche d’autres branches d’activité : accueil touristique, de loisirs, pédagogique ou produits paysans.

« Une pause, une attention particulière »

Chez Claudine et Jacques Serrand, à Laignelet, la ferme de polyculture élevage en bio offre un cadre merveilleux pour des jeunes de 6 à 12 ans, à la journée, sur un week-end ou pendant les vacances scolaires. « Nous proposons aux enfants une pause dans leur vie, une attention particulière », explique Claudine Serrand. Anne-Sophie Priour accueille, quant à elle, des personnes âgées ou handicapées, ponctuellement ou en accueil régulier. « Nos structures permettent un suivi individualisé, et peuvent soulager les équipes éducatives », souligne-t-elle.

Agnès et Daniel Simon, à Langan, ont un agrément du Conseil départemental pour deux personnes âgées ou handicapées. « Pendant plusieurs mois, nous avons accueilli un monsieur atteint de la maladie d’Alzheimer, ce qui permettait aussi de soulager sa femme s’occupant de lui en permanence. Le passage du monsieur en structure d’accueil spécialisée a ainsi pu être retardé », illustre Agnès Simon. Riche en témoignages, l’après-midi a permis aux travailleurs sociaux de constater la diversité des solutions proposées par Accueil Paysan 35. Agnès Cussonneau

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer