Productions Agricoles

Space : le joli petit tour de France

L’Ille-et-Vilaine a pesé lourd sur le concours Normande en remportant 5 prix de section sur 6 possibles. Avec en chef de file, la vache France, au Gaec Arondel, qui a écrasé le championnat adulte avant d’être sacrée Grande championne.

Le ton a rapidement été donné par les éleveurs bretons participant au concours de la race normande sur le ring du Space. Les deux premières sections des vaches en 5e lactation et plus et des vaches en 4e lactation sont ainsi revenues au Gaec Delaunay Garnier, à Parigné (35), grâce respectivement à Citrouille (Royal Holl x Manizales) et Fenouil (Redondo x Royal Hall).

Fenouil et Citrouille, la bonne recette

Un doublé qui a bien sûr ravi le présentateur mais qui apportait surtout un caractère plutôt inédit : Citrouille n’étant autre que la mère de Fenouil. Telle mère, telle fille… Dans la foulée, la classe des 3e lactation faisait son entrée en lice. Dans cette série, un animal ne tardait pas à aimanter le regard du juge pour se placer à la première place de la section : France (Sayntiorre x Ricardo) venue de l’EARL Arondel sur la commune d’Amanlis (35). « C’est une vache qui se déplace très bien à la marche. Elle présente une excellente mamelle, très bien irriguée », appréciait le juge Vivien Piou, éleveur dans le Maine-et-Loire.

L’Ille-et-Vilaine poursuit sa moisson

Chez les jeunes, la tendance ne semblait pas vouloir varier : les vaches brétiliennes étaient au-dessus de la mêlée de cet interrégional. Chez les 2e lactation, Goutte (Viveco x Brandt), à l’EARL de Bourtourault, à Mellé (35), montait à son tour sur le podium : « Cette femelle est la plus harmonieuse de la série. Très solide dans son dessus, bien descendue dans sa première côte… », expliquait le juge. Dans la classe 1B, l’une des deux classes de primipares, Hozana (Alma x Primate) à l’EARL Delalande, à Chateaubourg (35), finissait également en tête.

L’Ille-et-Vilaine était sur la route d’un grand chelem avec déjà cinq prix sur cinq dans les sections. Mais c’était sans compter Hamilton (Arantilly x Redondo) à Christian Tacheau, éleveur à Cormes dans la Sarthe, qui a pesé de toute sa classe sur la dernière série 1A. « Agréable à la marche, solide dans le dessus, une bonne profondeur de côte, une mamelle très bien agencée dans le corps avec un ligament avant qui fait parfaitement son travail et une implantation des trayons parfaite pour la traite manuelle ou robotisée… » Une primipare qui plaisait vraiment beaucoup au juge puisqu’il ne tarde pas ensuite à la récompenser à nouveau des Prix d’honneur de meilleure mamelle et de championne Jeune.

« Un niveau élevé de championnat »

Dans la race Normande, le duo que forment Vivien Piou et Constance Froger autour des rings est connu et reconnu. Lui est éleveur, associé à son oncle, au sein du Gaec Piou Toublanc, à Botz en Mauges dans le Maine-et-Loire, élevage qui compte 70 vaches. Elle est salariée agricole non loin de là. À l’heure des concours, elle prépare et tond les animaux de Vivien qui, lui, s’occupe de l’alimentation des championnes. À l’arrivée, c’est elle qui conduit les vaches dans les championnats…

Jeune juge qui a dirigé de nombreux départementaux, Vivien Piou, 30 ans, était courtisé depuis quelque temps pour officier à l’échelon supérieur en prenant la direction du concours du Space, avoue-t-il. Au sortir du ring, il soulignait « un niveau élevé du championnat avec beaucoup de vaches adultes bien conservées. Au final, j’ai sorti des animaux élégants, fins, au style laitier avec de bonnes mamelles. J’accorde aussi de l’importance aux bons aplombs, secs, qui permettent de bons déplacements. C’est primordial pour des vaches avec lesquelles on travaille tous les jours. »

Bière à Paris, France à Rennes

L’heure de la grande finale était enfin venue. Hamilton face à France, « deux vaches assez similaires au style laitier, comme je les aime », confiait le juge. Et dans ce mano à mano relevé, la décision est allée assez naturellement à l’animal le plus confirmé. France, déjà sacrée Meilleure mamelle adulte quelques instants auparavant, empochait alors le titre de Grande championne Normande du Space 2015 : « France est une superbe femelle. Regardez ce travers de vache », invitait Vivien Piou, sous le charme. « Elle se déplace très bien, présente une excellente première côte. Sans oublier ce pis parfaitement équilibré avec une attache avant très longue qui va chercher loin dans le corps… » Après Bière, grande championne à Paris en février, l’EARL Arondel poursuit sur sa lancée et tient désormais sa Miss France du Space. Toma Dagorn

Extrait de palmarès

  • Grande championne Space 2015,  Prix d’Honneur vaches adulte, Meilleure mamelle adulte : France, EARL Arondel, Amanlis (35).
  • Prix d’Honneur jeune vaches et Meilleure mamelle jeune  : Hamilton, Tacheau Christian, Cormes (72).
  • Meilleure Fromagère : Cartouche, Lechat Dominique, Saint-James (50).

Vaches en lait en cours de 1re lactation section 1A :

  1. Hamilton, Tacheau Christian, Cormes (72),
  2. Halanbick, Gaec de la Morlais, Saint-Germain-en-Coglès (35),
  3. Havane, EARL Guéret, La Bazoge-Gouet (28),
  4. Hulotte, Gaec Clairventes, Pré-en-Pail (53),
  5. Impératris, Jehan Jean Michel, Merdrignac (22),
  6. Haïcha, Gaec-du-Désert, Louvigné-du-Désert (35).

Vaches en lait en cours de 1re lactation section 1B :

  1. Hozana, EARL Delalande, Chateaubourg (35),
  2. Harmonie, EARL de la Vachonnière, St-Pierre-des-Nids (53),
  3. Héroique, Lequertier Colette, Saint-Martin d’Audouville (50),
  4. Holandaise, EARL Rochelle, Javené (35).

Vaches en lait en cours de 2e lactation :

  1. Goutte, EARL de Bourtourault, Mellé (35),
  2. Hotesse, EARL Martin, Plouasne (22),
  3. Girouette, Gaec des Lacas, Frossay (44),
  4. Galzamine, Gaec Renaudin, Cintré (35),
  5. Guimauve, Gaec Huet, La Chapelle-Neuve (22).

Vaches en lait en cours de 3e lactation :

  1. France, EARL Arondel, Amanlis (35),
  2. Fillette, EARL Tessier, La Bazoche-Gouet (28),
  3. Gascogne, Jehan Jean Michel, Merdrignac (22),
  4. Golf, EARL La Normande, Montauban-de-Bretagne (35),
  5. Favorite, Gaec la Roseraie, Saint-Carné (22),
  6. Financière, EARL Delalande, Chateaubourg (35),
  7. Frimousse, Macaire Francis, Saint-Ouen-La-Rouérie (35),
  8. Félicie, Lambard Gilles, Saint-Gilles (35).

Vaches en lait en cours de 4e lactation :

  1. Fenouil, Gaec Delaunay Garnier, Parigné (35),
  2. Djakarta, Gaec du Désert, Louvigné-du-Désert (35),
  3. Étoile, EARL des Acacias, Le Fuilet (49).

Vaches en lait en cours de 5e lactation ou plus :

  1. Citrouille, Gaec Delaunay Garnier, Parigné (35),
  2. Digosville, Gaec Corbet, Landemont (49),
  3. Cartouche, Lechat Dominique, Saint-James (50),
  4. Coquette, Horvais Gérard, Combourg (35),
  5. Dacodac, EARL de Saint-René, Évran (22).
Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer