Côtes d'ArmorProductions Agricoles

Une carrière dédiée à l’expérimentation des légumes

Christian Porteneuve, qui savait « rassembler dans un esprit régional » menait les essais à la station légumière de Pleumeur-Gautier. Celui dont les interventions étaient toujours appréciées par les producteurs et qui a formé de nombreux jeunes techniciens et d’étudiants.

« Pédagogue reconnu, fédérateur, optimiste et plein de bonne humeur. » Les responsables de l’UCPT, au nom de toute la profession légumière, ont tenu à rendre un vibrant hommage à Christian Porteneuve, ingénieur d’essais à la station d’expérimentation légumière de Pleumeur-Gautier. Celui-ci fait valoir ses droits à la retraite, après une carrière dédiée au service des producteurs légumiers bretons. Arrivé au début d’année 1980 au CTIFL, il a travaillé sur des thématiques de recherche et d’expérimentation ont suivi les évolutions de la production légumière bretonne pendant plus de 35 ans : « essais en pomme de terre primeur pendant les années 80, puis accompagnement de la démarche de diversification engagée par la profession en travaillant notamment sur le brocoli et le petit violet devenus aujourd’hui des légumes importants en Bretagne…

Bien sûr, tout au long de ces années, le coco fera également partie de ses travaux : amélioration variétale, itinéraire technique… Une vraie contribution au maintien de cette production historique de notre zone légumière », retraçait Hubert Jacob, co-président de l’UCPT. « Sans oublier le tournant de l’agriculture biologique en 1996 avec la décision professionnelle de dédier une station d’expérimentation à ce mode de production pour accompagner les premiers qui se sont lancés dans l’aventure. » Avec, pour finir, un dernier chantier majeur : les essais sur les engrais verts. La station est ainsi devenue une « référence nationale » sur leur gestion agronomique et les voies vers l’autonomie de la fertilisation en production légumière. « Si aujourd’hui, Prince de Bretagne est le premier groupement bio de France, tu y es aussi pour quelque chose », lançait Hubert Jacob avant un dernier clin d’œil :  « Tu as rédigé la nouvelle brochure choux du CTIFL en guise d’héritage. Il était temps, l’édition précédente avait presque 40 ans et les choses ont un peu évolué depuis… »

Toma Dagorn

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer