ÉvénementsProductions Agricoles

Innovation en or au Sival

Les professionnels de la filière production végétale se sont donné rendez-vous cette semaine au Sival à Angers. Rencontre avec les entreprises citées au Sival d’or.

Le salon international des techniques de productions végétales ouvrait ses portes ce mardi, avec de bonnes surprises à découvrir à chaque coin de stand. En plus des nouveautés présentées aux visiteurs, des conférences et des forums éclairaient le public.

Cap sur les logiciels

Les technologies ont parfaitement illustré les dernières nouveautés de ce salon. Ainsi, la société Agrithermic proposait de découvrir un programme permettant de tirer des bilans de consommation de chauffage des serres maraîchères. En entrant différents paramètres, comme la nature de l’enveloppe, le type de climat rencontré, les espèces produites ou la consigne jour/nuit, Enerserre® renseigne sur les puissances demandées par mois suivant les heures de la journée, mais aussi sur les consommations énergétiques mensuelles. Plus intéressant encore, il est possible de comparer différents scénarii avec un objectif de changement de production de chaleur, comme la cogénération ou le gaz.

Autre outil remarquable, celui de New Farm Agroconsult. « Le principe est, en complément d’une station météorologique présente sur l’exploitation, de pouvoir optimiser les applications phytosanitaires. En choisissant sa culture, la spécialité commerciale de traitement, la couverture et l’humidité au sol, le logiciel calcule des fenêtres météorologiques idéales pour l’application des produits. Il devient possible de choisir ainsi la meilleure stratégie de lutte suivant les conditions climatiques, car l’outil d’aide prend en compte les formulations des produits phyto. La liste exhaustive de ces produits provient du site gouvernemental E-phy. Autre point, quand la culture a souffert d’une application ou qu’un désherbage n’a pas correctement fonctionné, le logiciel peut revenir en arrière pour vérifier les données météos au moment de la pulvérisation », explique Éric Stöcklin, ingénieur agronome, chez New Farm Agriconsult.

Les lauréats 2015

Le jury final a désigné mardi soir les lauréats du concours Sival d’or 2015, à savoir :

Catégorie innovation variétale

  • Sival d’or : Aramis ®, CEP Innovation : gamme d’abricots résistant au plum pox virus, responsable de la maladie de sharka.
  • Sival d’argent : Cardinal, OBS : variété d’artichaut pourpre et adapté au climat breton.

Catégorie intrants, protection des cultures et fertilisation

  • Sival d’argent : Biodisac, Sodisac : manchon de protection des jeunes plants en papier 100% biodégradable.

Catégorie machinisme et automatisme

  • Sival d’or : Robocop spotspray, Novaxi Garford : rampe de pulvérisation développée pour identifier les repousses de pomme de terre, en culture d’oignons, carottes ou panais au stade précoce.
  • Sival d’argent : Guidalex, Souslikoff & Cie : châssis porte-outils sur lequel une assistance par automate est intégrée.
  • Sival d’argent : Oz 440, Naïo Technologies : premier robot de désherbage mécanique autonome.

Catégorie solution pour la production

  • Sival d’argent : Bretta Test, Amarok Biotechnologies : méthode de détection spécifique des levures Brettanomyces par immunofluorescence.
  • Sival d’argent : gamme diamant, Agripolyane SAS : film de couverture de serre incolore qui assure une résistance sans limite au soufre.
  • Sival d’argent : Flash-Diag, Anova-Plus : premier test ADN qui permet aux professionnels de la viticulture de détecter directement au vignoble la flavescence dorée.
  • Sival d’argent : Traitement à l’eau chaude des stolons de fraisiers, Anjou-Plants : première entreprise à avoir mis au point à grande échelle ce dispositif.

Catégorie conditionnement, mise en marché

  • Sival d’argent : Kwik Link, Arc : apporter à son utilisateur la possibilité de ficeler tous types de bottes en intégrant une étiquette lors de l’opération de bottelage.

Catégorie services et logiciels

  • Mention initiative : Gestion des filets paragrêles usagés, Adivalor.

Passer par la simplification

L’innovation passe aussi par des produits simples, notamment dans le maraîchage. L’entreprise Agripolyane fabrique et commercialise différents types de film, de semi forçage ou d’ensilage. La gamme Diamant répond à une demande des producteurs d’avoir un film pour tunnel sans limite de résistance au soufre. Lors de la pulvérisation, les concentrations en cet élément peuvent être importantes, et altèrent petit à petit les propriétés du plastique. Ici, la longévité est assurée.

Concernant la simplification du travail, les drones se sont fait remarquer avec entre autres la gamme du fabriquant Eagles View. « Les applications sont encore au stade de la recherche. Le drone peut toutefois être utilisé dans les vols de surveillance, ou même dans des
applications de traitement phytosanitaire. Nous travaillons sur un procédé où une cuve suit le drone, équipé de buses, afin de lui permettre de voler sans surpoids. Nous comptons développer cette technologie en culture sous abris », pense Gabriel Benarouche, représentant la société. Fanch Paranthoën

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer