Événements

Ohhh la vache : un concours holstein qui vaut son pesant d’Or

Extra Or, Golden Or et Hevared Or ont raflé les trois prix de Championnats et de mamelles en catégories espoir, jeune, et adulte, au salon ohhh la vache, à Pontivy (56).

Parfois, les vaches précieuses portent bien leur nom… À Pontivy, trois animaux portant le suffixe « Or » ont brillé lors du concours Prim’Holstein du salon Ohhh la vache le week-end dernier. Extra Or empoche le titre de Grande Championne et de Meilleure mamelle. Golden Or brille chez les jeunes avec les prix Championnat et de mamelle. Chez les espoirs, Hevared Or est couronnée championne et meilleure mamelle. Le juge belge, Alain Hogge, directeur commercial de l’Association Wallone de l’élevage s’est dit impressionné par la qualité des animaux présents au concours et par leur remarquable préparation. « Ce sont des vaches qui ont leur place sur des concours régionaux voir plus. » Ce n’est pas moins de 75 éleveurs venus présenter 122 vaches et 42 génisses.

Extrait de palmarès

  • Championne adulte, Meilleure mamelle adulte et Grande Championne : Extra Or, Gaec du Bon Vent, Locqueltas (56).
  • Championne jeune et Meilleure mamelle jeune : Golden Or, EARL de l’Orangerie, Plumelec (56).
  • Championne espoir et Meilleure mamelle espoir : Hevared Or, EARL de l’Orangerie, Plumelec (56).
  • Championne en gestation : Hocalibra, Gaec du bon vent, Locqueltas (56).
  • Challenge couple mère-fille : Fuschia, Earl Nicolo, Plumelin (56).
  • Prix de la meilleure laitière : Caméra, EARL Guyodec, Saint-Avé (56).
  • Prix du meilleur élevage : Gaec du Bon Vent, Locqueltas (56) ; – EARL de l’Orangerie, Plumelec (56).

Le coup de cœur du juge est Extra Or, fille de Goldwyn sur Talent Lad appartenant au Gaec du Bon Vent à Locqueltas (56). « Cette vache en 3e lactation se déplace remarquablement bien. Je suis séduit par l’attache arrière, la hauteur, la largeur et la solidité de sa mamelle. L’implantation de ses trayons est idéale. » Ce juge a œuvré sur ce concours d’une main de maître, expliquant à chaque éleveur les raisons de ses choix. Il n’a pas hésité à prodiguer ses conseils avisés tout au long de la journée à Pascaline Mao, la jeune pointeuse morbihannaise. Nicolas Goualan

Mots-clés

Peut vous intéresser

Lire aussi...
Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer