Ille-et-VilaineProductions Agricoles

Le recrutement s’élargit en production porcine

Des visites d’exploitations porcines sont organisées la semaine prochaine sur le département, ouvertes à tous les demandeurs d’emploi. Un premier contact qui pourra aboutir à une formation qualifiante, puis une embauche.

Pas besoin de connaissances du milieu agricole, il suffit juste d’être intéressé et curieux. Les demandeurs d’emploi pourront venir découvrir la production porcine sur 4 exploitations d’Ille-et-Vilaine la semaine prochaine, sans obligation d’engagement. Des salariés témoigneront sur certaines portes ouvertes. « Les personnes intéressées pour travailler dans ce secteur pourront ensuite rencontrer individuellement des professionnels l’après-midi », explique Valérie Heyser de l’AEF 35 (Association Emploi Formation).

Une quinzaine de producteurs

Une quinzaine de producteurs de porc participent à cette action initiée par l’AEF 35, Pôle Emploi et le Fafsea. Les groupements de producteurs (Triskalia, Cooperl…) ont aussi participé activement à cette action visant à élargir le recrutement dans un secteur dont les besoins avoisinent les 400 techniciens qualifiés par an en Bretagne, et qui manque de candidatures adaptées. Suite à cette première journée, une évaluation en milieu de travail sera organisée du 12 au 25 novembre, pour découvrir plus précisément le métier de salarié en production porcine. Construite en lien avec les professionnels et dispensée par le Centre de formation de Quintenic (22), la formation qualifiante de 400 h (Poec : préparation opérationnelle à l’emploi collective) se tiendra du 19 janvier au 8 avril 2015, à l’Ifip de Romillé. Des ateliers pratiques chez des éleveurs formateurs et un stage de 3 semaines en exploitation porcine sont inclus. « La formation représente 5 unités capitalisables du BPA. Selon leur parcours antérieur, les salariés pourront se perfectionner avec un contrat de professionnalisation (BPA, BPREA, Certificat de spécialisation). » Agnès Cussonneau

En pratique

Les visites d’exploitation auront lieu le matin de 10h à 12h.

Des rencontres individuelles avec des professionnels seront organisées de 14h à 16h, pour les personnes souhaitant aller plus loin. Pour postuler : inscription auprès de l’AEF en téléphonant au 02 23 48 29 45 les lundi, mardi, jeudi et vendredi de 9h30 à 12h30, ou par mail : aef-ille-et-vilaine@anefa.org.

L’avis de :

Gwénola Savineaux, 26 ans, BTA d’animalier de laboratoire obtenu en 2006

Ne trouvant pas de poste correspondant à mon diplôme, Pôle emploi m’a orientée vers l’AEF 35 qui organisait un parcours visant à découvrir l’élevage porcin et à s’y former. J’ai passé des tests par simulation pour vérifier mes aptitudes à occuper un poste de porcher, puis j’ai signé un contrat de professionnalisation d’un an chez un éleveur de Chavagne. Ce type de contrat m’a permis d’être payée durant ma formation. Cela fait maintenant 7 ans que je travaille dans cet élevage de 750 truies naisseur-engraisseur, situé à 3 km de chez moi. Travailler dans un élevage important me permet d’occuper un poste spécialisé en maternité, mais aussi d’avoir des collègues, dont une femme. C’est un métier enrichissant car il y a toujours à apprendre, notamment avec le chef d’exploitation qui est un passionné et avec les techniciens de passage sur l’exploitation.

Sébastien Varennes, 41 ans, militaire pendant 19 ans

Militaire sous contrat, je pouvais aller jusqu’à 27 ans de service maximum. J’ai commencé à réfléchir à ma reconversion fin 2011. Je ne suis pas issu du milieu agricole et je ne pensais pas pouvoir accéder à ces métiers. J’ai contacté l’AEF 35 qui m’a indiqué les possibilités de formation et les opportunités d’emploi. N’ayant pas le bac, j’ai dû passer des tests de présélection au CFPPA du Rheu. De juillet à septembre 2013, j’ai travaillé dans une exploitation porcine. C’est l’élevage porcin qui me correspond le mieux. À chaque jour une tâche bien précise… c’est dans mon caractère. En septembre 2013, et pour une période de 9 mois, j’ai suivi et obtenu le BPREA. J’ai beaucoup appris sur le milieu agricole mais très peu sur le porc. Pour palier cela, je vais suivre un CS « conduite en élevage porcin » au Centre de Formation à Quintenic (22). Après cette formation, mon maître de stage de BPREA devrait m’embaucher pour remplacer son salarié qui va s’installer.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer