Economie, marchés et gestion

Le tourisme, facteur de développement rural

La campagne est une terre d’accueil pour les touristes. Un touriste sur trois choisit le milieu rural pour se reposer.

D’un côté des agriculteurs qui partent en vacances, d’un autre des touristes qui choisissent la campagne pour se reposer. A la clé de ce tourisme vert, une activité susceptible de donner du ressort économique au milieu rural. D’autant que la consommation touristique représente 149 milliards d’euros en France. Selon le dernier rapport de la Direction générale de la compétitivité et des services (DGCIS), l’espace rural draine 34,3 % des voyageurs environ. Le tourisme rural pèse 21 % de la consommation touristique (31 milliards). Pour profiter de cette manne, la professionnalisation des acteurs du tourisme, déjà bien avancée, permet de s’adapter aux tendances de la société, comme le recours e-tourisme.

Régions les plus souvent citées comme lieux de séjours
Régions les plus souvent citées comme lieux de séjours projetés pour des vacances à la campagne en France.

Image positive de la campagne

Une étude commandée par la Datar en 2012 montrait que la campagne française dispose d’une image « extrêmement positive », tant auprès des Français, que des Belges, Britanniques et Espagnols. « Lieu d’authenticité, le monde rural est associé à la convivialité, au ressourcement, au terroir ». Autre point mis en avant par l’étude : Les clientèles potentielles sont davantage issues du milieu urbain et des catégories socioprofessionnelles supérieures. Comprendre : les finances ne sont pas un frein.
L’étude a également cherché à cerner l’occupation des vacanciers lors d’un séjour à la campagne. Si la détente et le repos sont privilégiés, 68 % des Français se disent prêts à réaliser des activités hors de leur lieu d’hébergement au minimum une fois tous les deux jours ; la proportion passe à 83 % pour les touristes européens. Les événements locaux (du concert à la brocante), la découverte de la gastronomie, les parcours de randonnée structurés, la piscine ou les pistes cyclables sont aussi des centres d’intérêt souvent cités. Bien souvent nos zones rurales disposent de ces atouts. De quoi conforter la Bretagne au rang des territoires ruraux français qui attirent le plus les vacanciers (voir carte).

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer