Productions Agricoles

Blé / triticale : De belles céréales du semis aux récoltes

Au 15 août, les ¾ des blés et triticales sont récoltés. La campagne s’est déroulée sans accroc jusqu’à la récolte. À la clé : de bons rendements.

Les céréales auront été belles dès le semis, la douceur ayant favorisé les levées et le tallage. En fonction des zones, la pression maladie a été de faible à moyenne (26 quintaux de nuisibilité dans les essais). La rouille jaune a été particulièrement présente au printemps et a souvent exigé des applications précoces de fongicides. La pression septoriose aura nécessité un déclenchement des traitements avant l’étalement de la dernière feuille. Le temps sec de juin a permis de contenir la fusariose.

Alors que partout en Bretagne le top départ de la moisson a retenti en avance d’une semaine à 15 jours selon les secteurs, les moissons ont été stoppées au 1er août par une météo capricieuse. Entre averses localisées et incertitude, les fenêtres météo sont étroites pour récolter. En blé et en triticale, 60 % des essais sont récoltés. Les synthèses présentées ci-dessous sont donc provisoires mais reposent sur un nombre suffisant de valeurs.

En blé : Cellule à hauteur des hybrides

En blé, les rendements sont bons à très bons. La moyenne des essais est à 103 quintaux pour les précoces et 96 quintaux pour les demi-précoces. En blé précoce, les hybrides donnent les meilleurs rendements. Cellule est à peine distancée et se positionne derrière les hybrides avec juste 2 quintaux de retard. Concernant les variétés demi-précoces à tardives, Fructidor, pour sa 1re année, effectue une entrée fracassante dans le classement. Cette variété allie bonne tolérance aux maladies et très bon potentiel. Folklor et Fluor suivent de très près Fructidor. En rendement comme en paille, Fluor ne déçoit pas. Bergamo et Matheo confirment leurs bons résultats de 2013.

En triticale : KWS Fido encore en tête

KWS Fido garde ses bonnes habitudes ! Comme en 2013, la variété arrive première des essais. Orval et Vuka la suivent ex-aequo. Malgré un manque de renouvellement variétal en triticale, on peut se satisfaire des variétés disponibles qui offrent de bons atouts. Attention tout de même à la rouille jaune sur cette espèce. Charlotte Carn et Benoît Camus /Triskalia

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer