Biocarburants : la face cachée du marché des tourteaux de soja

Le tourteau est un coproduit important du complexe soja puisqu’il représente environ 80 % de la graine contrairement au colza et tournesol (environ 50 %). Pour autant, son prix reste soumis aux lois du marché des huiles.

18745.hr - Illustration Biocarburants : la face cachée du marché des tourteaux de soja
Une des clés de lecture du marché des tourteaux 
est la demande et la valorisation des biocarburants. Crédit photo : happyculteur - stock.adobe.com

En janvier 2021, tout comme en janvier 2022, le tourteau de soja cotait, comme actuellement, environ 470 €/t à Montoir sur l’échéance « rapproché ». Mais le moment avait été charnière ces deux années-là, précédant une baisse continue jusqu’en avril 2021 contrairement à une hausse jusqu’en avril 2022. Si nous sommes loin des cotations d’il y a un an (près de 600 €/t), qu’attendre du marché dans les prochains mois ? Suspense argentin On évoque beaucoup, lors des rapports de l’USDA ou de l’IGC(1), le bilan offre/demande de la graine de soja pour essayer d’anticiper la volatilité du prix de son tourteau. Sur le papier, nous n’allons pas manquer de graines et devrions voir les stocks mondiaux progresser de 15 % en fin de campagne 23/24. Dans la réalité, le suspense argentin reste d’actualité car le doublement attendu de la production dans le pays, compensant largement la baisse des volumes brésiliens et étasuniens, doit pouvoir être trituré et exporté. Et ça n’est pas gagné ! Alors que le secteur agricole était optimiste à la vue des promesses du candidat Javier Milei, il déchante depuis son élection. Pour renflouer les caisses, le président argentin a décidé d’augmenter la taxe à l’exportation sur les huiles et tourteaux de soja à 33 %, compensant le différentiel avec celle de la graine (décret attendu fin janvier). Cela risque donc de paralyser un peu plus la trituration locale alors même que la récolte va être abondante, et que l’inflation ne s’est pas évaporée avec l’arrivée du nouveau président (générant toujours de la rétention dans les campagnes). Demande et valorisation des biocarburants Mais au-delà de cela, une des clés de lecture du marché des tourteaux est aussi la demande et la valorisation des biocarburants. Premiers producteurs de biodiesel, les Européens sont en passe d’être dépassés par les USA On le sait, la trituration de colza en France et plus…

Cet article est réservé
aux abonnés numériques

Je me connecte


Fermer l'écran superposé de recherche

Rechercher un article