La hausse des cours couvre l’augmentation des charges en lait

16246.hr - Illustration La hausse des cours couvre l’augmentation des charges en lait
© toa555 - stock.adobe.com

Hausse des intrants, dérégulation des marchés, inflation… Les éleveurs laitiers traversent toujours une période mouvementée avec une conjoncture de prix de vente touchant des niveaux de cotations rarement atteints. Après avoir frôlé les 500 €/1 000 litres entre décembre 2022 et février 2023, le prix du lait s’établit à 486,50 € en mars 2023, soit une baisse de 12,50 € sur un mois. Comparé à la même période l’an passé, il reste à un niveau historiquement haut : + 68 € par rapport à mars 2022. Notons par ailleurs que les écarts entre laiteries s’accentuent. Hausse globale des prix En parallèle, après avoir augmenté de manière inédite depuis plus d’un an, l’indice d’évolution des prix des intrants publié par le site Agreste (indice Ipampa) semble enfin s’approcher d’un plafond. Ainsi, si l’on se réfère à ces valeurs Ipampa publiées en juin pour des indices correspondant aux factures d’achats d’avril 2023, les prix d’aliments VL sont encore en hausse de 6,5 % mais par contre ceux de l’énergie et des engrais amorcent leur baisse. Une hausse des cours plus rapides que celle des intrants ? Dans la dernière référence établie par le groupe Cogedis (entre octobre et décembre 2022), la moyenne des prix perçus s’élevait à 446,8 €/1 000 litres soit 70,50 € de plus qu’il y a un an à la même époque. La même étude fait apparaître un point d’équilibre lié au lait de 424,40 € par 1 000 litres de lait vendu. La trésorerie dégagée par les élevages laitiers pour le 4e trimestre 2022 s’établit donc à 17,9 €/1 000 litres soit 11 187 €, pour un élevage laitier moyen vendant 625 000 litres de lait avec 81 vaches laitières. Qu’en est-il aujourd’hui ? Si l’on se réfère aux valeurs Ipampa publiées par Agreste en juin pour des indices correspondant aux factures d’achats en avril 2023 et qu’on les applique sur les composantes permettant d’évaluer le point d’équilibre moyen de l’échantillon, ce dernier…

Cet article est réservé
aux abonnés numériques

Je me connecte


Tags :
Fermer l'écran superposé de recherche

Rechercher un article