CapjPrisca brille sous le soleil de la Pentecôte

16192.hr|16193.hr - Illustration CapjPrisca brille sous le soleil de la Pentecôte
CapjPrisca a endossé la couverture de la Ville de Landivisiau.|Orlane
Le concours départemental en race Prim’Holstein s’est tenu lundi dernier, à Landivisiau. 99 vaches ont défilé, en provenance de 31 élevages.

Landivisiau était l’endroit où il fallait être lundi dernier pour admirer des animaux d’exception. Quand le champ de foire permettait aux spectateurs d’admirer les traits et postiers bretons, la place aux Poulains laissait champ libre aux Prim’Holstein. Pour ce concours départemental de la race laitière, les organisateurs avaient fait appel à Pierre Creppe, juge belge également responsable des ventes pour l’association wallonne des éleveurs Inovéo. Connu des rings bretons, l’homme avait officié lors de l’édition 2021 du Space, ou plus récemment pendant la Nuit de la Holstein, en mars dernier à Libramont, en Wallonie.

[caption id=”attachment_80657″ align=”aligncenter” width=”720″]16193.hr Orlane, Meilleure mamelle adulte et Championne adulte.[/caption]

« Une part de rêve »

Très vite dans le concours, CapjPrisca (Hothand X Salvatormr) tape dans l’œil de l’expert. Sa jeunesse plaît à Pierre Creppe qui lui adjuge le titre de Meilleure mamelle jeune et de Championne espoir. « Elle possède une mamelle qui peut emmagasiner énormément de lait. Elle est au top de sa forme et se déplace sur des membres extraordinaires ». Cette femelle en 2e lactation appartient au Gaec Cabon, de Plourin, et a déjà fait parler d’elle pendant le Sia 2022 à Paris, en décrochant le titre de Meilleure mamelle espoir.
Au fil du concours, Pierre Creppe salue la longévité de certaines participantes qui, avec 9 lactations, « gardent une forme olympique ». La Meilleure mamelle adulte est décernée à Orlane, du Gaec de Kreis Ker, de Plogonnec, pour « sa solidité, son arrière-pis incroyable. Le placement de ses trayons est exceptionnel », justifie-t-il.
« Quand on vient dans le Finistère, on sait que l’on va juger des vaches issues d’un des meilleurs berceaux de la race en Europe. On revoit ces animaux par la suite gagner lors de concours internationaux », livre l’arbitre du jour, avant de taper dans la main de la famille Cabon pour signifier la victoire de CapjPrisca, élue Grande championne. « C’est une vache qui fait du lait et fait gagner sa vie aux éleveurs, tout en nous faisant garder une part de rêve… », conclut-il.

Extrait de palmarès du concours

• Grande championne, Meilleure mamelle jeune et Championne jeune : CapjPrisca, Gaec Cabon à Plourin ;
• Meilleure mamelle adulte et championne adulte : Orlane, Gaec de Kreis Ker à Plogonnec ;
• Championne génisse : Toyota, Gaec du Niven à Brasparts ;
• Meilleure mamelle espoir et Championne espoir : Rosec Reinelle, Gaec Toullec à Plomelin ;
• Couple mère/fille : Oriane/Romane, Gaec de Kreis Ker à Plogonnec.
• Prix d’élevage : Gaec de Kerguelvez à Mespaul.


Fermer l'écran superposé de recherche

Rechercher un article