Les logettes sablées apportent confort et fraîcheur

15665.hr|15666.hr|15667.hr - Illustration Les logettes sablées apportent confort et fraîcheur
Le bâtiment

Au Gaec de la Barbotais, les 120 laitières ont investi un nouveau bâtiment en 2020, sans rideaux sur les façades. Depuis, six ventilateurs ont été installés pour une bonne aération. Le bâtiment neuf, de 72 m de longueur sur 21,5 m de largeur, couloir d’alimentation compris, prolonge l’ancienne étable reconvertie en boxes d’infirmerie, de vêlages et en stabulation pour les taries. « La topographie des lieux nous a imposé une exposition sud-nord », indique Jean-Joseph Fleury, qui s’est installé il y a trois ans avec ses frères Emmanuel et Élie. 150 000 € de terrassement, sur un terrain en forte pente. Les façades ne sont pas équipées de rideaux. Un bardage à la suédoise est installé côté nord, à savoir une cloison en bois d’1,80 m de hauteur qui protège l’une des 3 rangées de logettes. « En décembre 2020, il neigeait un peu sur les vaches mais cela s’est très bien passé.  » Le bâtiment est lumineux, d’autant plus qu’il y a des translucides sur la toiture côté nord. « Les vaches se couchent partout, il n’y a pas d’endroit privilégié », assure l’éleveur. Les différents points d’eau représentent 13 m linéaires au total (soit un peu plus de 10 cm linéaire par vache). Une rangée de néons Led, au-dessus des cornadis et des robots de traite, restent allumés la nuit. De la dolomie, riche en calcium Les logettes sont creuses et sablées. « C’est de la dolomie, un sable fin, chargé en calcium, au fort pouvoir absorbant. Nous en utilisons 26 tonnes par mois, pour un prix de 35 € par tonne.  » Ces logettes sont nettoyées manuellement deux fois par jour ; un ajout de sable est effectué une fois par mois au télescopique. « Il faut 1 h 30 environ pour le faire. Nous chargeons l’avant de la logette et les…

Cet article est réservé
aux abonnés numériques

Je me connecte


Tags :
Fermer l'écran superposé de recherche

Rechercher un article