Côtes d'ArmorCultures

Le Gaec Adam teste les intercultures estivales

L’avoine diploïde mélangée à de la chicorée et du trèfle d’Alexandrie produit un volume de fourrage important en période estivale. Au Gaec Adam, à Plestin-les-Grèves, une plateforme d’essai observe le comportement de différentes espèces végétales capables de compléter la ration en période sèche.

Au Gaec Adam, à Plestin-les-Grèves (22), une partie des prairies directement accessibles depuis le bâtiment fait l’objet d’un essai variétal de couverts courts fourrager en interculture. L’idée : profiter de cette période entre 2 pâtures pour continuer à produire un fourrage directement accessible, sans passer par une culture de printemps type maïs. Selon Arnaud Cousi, conseiller lait à la Chambre d’agriculture, les espèces observées « sont confrontées en mélanges, classiques ou innovants, et adaptés au stress hydrique ». Six placettes sont comparées à un témoin composé de RGI et de trèfle d’Alexandrie, sur une surface totale de l’essai de 2,5 ha. Les éleveurs ont bénéficié de l’appui de la Chambre d’agriculture ainsi que du bassin versant Lieue de Grève pour l’achat des graines, en partenariat avec le semencier Barenbrug.

12778.hr
De gauche à droite : Rémi, Isabelle et Julien Adam, Marie Petit, conseillère à la Chambre d’agriculture.

Pâturer jusqu’au bout

La prairie a été pâturée 3 fois cette année avant sa destruction et l’implantation de l’essai. « Une fois en début mars, un second passage en avril et un 3e en début mai », rappelle Julien Adam. Pour casser l’ancienne pâture, les associés du Gaec ont utilisé un rota avant le labour, suivi d’un passage de rouleau. Le semis a été réalisé au combiné au 18 mai, un second passage de rouleau a assuré un bon contact sol-graine. Ces 2 rappuyages, avant et après semis, sont garants d’une levée homogène, car les graines sont positionnées à une profondeur idéale. L’implantation à la mi-mai permet de faire pâturer l’ancienne pâture jusque tard dans la saison, et avant la période sèche estivale.

Viser le stade épi 20 cm

La 1re modalité contient de la chicorée, du trèfle d’Alexandrie et du teff-grass. Cette graminée « se complète très bien à la chicorée, même si elle met plus de temps à s’implanter. C’est un mélange adapté à une conduite dans la durée », note Arnaud Cousi. Le teff-grass limite également le salissement, et nécessite de l’eau et de la chaleur pour pousser. Sur ce secteur trégorois, environ 80 mm de précipitation ont été enregistrés depuis le semis.
Parmi les mélanges testés, celui composé de chicorée (3 kg/ha), de trèfle d’Alexandrie (10 kg/ha) et d’avoine diploïde (15 kg/ha) présente pour l’instant le meilleur volume de biomasse produit. L’association est « très productive, mais se gère différemment : c’est l’avoine qui donne le stade repère pour entrer dans la parcelle, en suivant la montée de l’épi dans la gaine. Au stade épi 20 cm, c’est le meilleur compromis rendement/valeur alimentaire ». Avec un coût de semence de 122 €/ha, ce mélange est le plus onéreux des modalités testées, mais aussi celui qui produit le plus de volume en été.
Les éleveurs vont démarrer le pâturage des placettes au fil avant, le troupeau ayant accès à tous les mélanges en même temps. « Ce sera l’occasion de mesurer l’appétence des espèces, et si cette appétence change au fil du temps », conclut Julien Adam.

Un essai de dimension régionale
Cette plateforme fait partie de 9 essais en cours sur toute la région Bretagne, et complétera un réseau de test déjà mené l’an passé. En 2021, les différents couverts semés avaient produit après 60 jours de pousse (semis du 15 mai) en moyenne 2,5 t MS/ha. Côté valeur alimentaires, ces fourrages ont produit 0,9 UFL et entre 170 et 209 g de MAT/kg MS. L’essai sera reconduit l’année prochaine pour pouvoir bénéficier de différentes conditions climatiques.

Peut vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer