Élevage

Une vitrine de plus de 60 animaux charolais

« Mères à taureaux » du programme femelles « Élite » donneuses d’embryons ou descendances de taureaux bien connus ou nouveaux ont été présentées sur le Gaec de Furgon (35) pour la journée Noyau de sélection Charolais Univers.

Changeant chaque année de région, la journée Noyau de sélection Charolais Univers a eu lieu mercredi 8 juin au Gaec de Furgon à Fleurigné. « Cette journée a rassemblé cette année plus de 120 personnes venues de plusieurs régions françaises. Un record pour la région. Les précédentes journées bretonnes ont eu lieu chez Denis Michelot (56) et dans l’élevage Gesbert (22) », souligne Antoine Caullery, technicien création allaitante Évolution.

Répartis dans des paddocks en extérieur ou en bâtiment, ce sont plus de 60 animaux qui ont été préparés et présentés l’après-midi (ouvert également aux éleveurs hors noyau). « La majorité provenait du Gaec de Furgon, complétée par la venue de femelles de quatre élevages des Côtes d’Armor – SCEA de la Pironnais, Gaec de la Terre Bise, Gaec de Maguello, EARL des Roncelais – et d’un élevage du Finistère : EARL Thomas Thierry. »

Dans l’élevage naisseur de Orage P et de Padcorn PP

Parmi les animaux, étaient présentes de nombreuses « mères à taureaux » du programme, des femelles « Élite » donneuses d’embryons et des descendances de taureaux bien connus comme Affectueux, Castor, Indou PP, Moby PP ou le grand raceur Monchic… Des nouveautés étaient aussi représentées comme Nobel PP, Nounours, Oriflam PP et Orage P. Les visiteurs ont aussi pu découvrir une pleine-sœur du taureau Nozay, né au Gaec du Bois Glé Gapaillard (22) qui sera disponible au catalogue 2022-23, et une demi-sœur de Leluron et Nozay par Magique.

« Cette journée est l’occasion de montrer grandeur nature le travail de création qui peut se faire en amont de nos catalogues. Rappelons que nous sommes dans l’élevage naisseur de 2 piliers du prochain catalogue : Orage P (profil super naissance sans cornes) et Padcorn PP (homozygote sans cornes très complet) », déclare Pascal Soulas, responsable technique programme Charolais Univers. « C’est aussi une journée » vitrine « avec la présentation de nombreuses descendances nouvelles ou plus confirmées de notre catalogue Champions. »
Le matin, une réunion a permis d’informer les éleveurs du noyau sur différents points : l’évolution des séries en cours, les nouveautés du futur catalogue 2022, l’avancement du programme Ferti 38 et les marchés exports. La prochaine journée Noyau se tiendra dans 10 ans en Bretagne.

Un Ivmat de 109,4 au Gaec de Furgon
Thierry Guérin s’est installé en 2003. Il est adhérent à Bovins Croissance (désormais Eilyps) et au herd-book charolais. Éline Guérin s’est quant à elle installée en 2022. Aujourd’hui, le Gaec de Furgon dispose d’une SAU de 128 ha dont 108 ha d’herbe avec 95 vaches allaitantes en système naisseur-engraisseur et 2 800 m2 de bâtiments. Le niveau génétique de l’ascendance maternelle du troupeau (Ivmat) atteint 109,4 (moyenne de race à 98,3). Avec des vêlages sur deux périodes, l’IVV est de 371 j (389 j pour la race). Le taux de mortalité naissance-sevrage est un peu supérieur à 2 % (7,6 % pour la race). Les veaux nés d’IA sur la dernière campagne sont au nombre de 76 pour 93 naissances.

Peut vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer