Côtes d'ArmorCultures

La pomme de terre aura sa maison à Plœuc

À Plœuc-L’Hermitage (22), pour redonner son « rayonnement » à la pomme de terre si chère à la commune, un projet de Centre de ressources à destination à la fois du grand public et des professionnels est annoncé. 

« Depuis l’été 2021, nous sommes en train d’imaginer un lieu innovant qui rassemblera toute la planète pomme de terre. En résumé, la maison de toutes les patates », a expliqué Thibaud Guignard, maire de Plœuc-L’Hermitage (22), mardi 1er février. Cette commune bretonne historiquement spécialisée dans la production de plants – aujourd’hui, dix producteurs sur 150 ha, 6 000 t récoltées par an – compte déjà, depuis 1998, l’association la Belle du Lié organisatrice notamment d’une fête culturelle et gastronomique dédiée aux fameux tubercules et un conservatoire de 230 variétés.

Grâce à ce projet de Centre de ressources européen de la pomme de terre en gestation, il s’agit d’aller vers un lieu inédit, aussi bien ouvert aux professionnels qu’au grand public « avec l’objectif de redonner le rayonnement qu’il mérite à un produit qui paraît basique voire banal mais en réalité si important dans le patrimoine français. »
La commune a construit sa renommée sur le développement de la fameuse variété BF15. « Cet hybride à chair ferme que l’Inra a eu la bonne idée de mettre en essai chez nous après-guerre », rappelait Loïc Tertre, producteur à la Ferme des Quatre Vents. Fidèle à cet héritage, le futur Centre de ressources veut mobiliser et rassembler tous les professionnels de la filière autour d’un carrefour permanent de rencontres, de conférences, de formation, de partage des connaissances et des expériences en lien avec les organisations de producteurs, les chercheurs, les acteurs de la création variétale… « Une excellente initiative », soulignait Xavier Lec’hvien, producteur à Ploubazlanec et responsable aux Maraîchers d’Armor.

Thibaut Guignard espère que la structure juridique chargée de porter cet ambitieux projet sera inaugurée à l’occasion de la prochaine Fête de la pomme de terre, du 9 au 11 septembre. « Ensuite, il faudra rassembler les financements, trouver un lieu, construire un bâtiment… Pour une ouverture du centre, peut-être, en 2024. »

Pleines de ressources
Le Centre de ressources proposera de nombreuses animations autour de la pomme de terre au grand public et aux écoles. Des collections sont en cours de donation (peintures de Michel Devaux, photographies de Robert Gernot, matériels agricoles anciens d’Eugène Gouédard). Côté gastronomie, un travail avec la Cité du goût et des saveurs à Ploufragan va être engagé.
Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer