Economie, marchés et gestion

Limiter les risques et améliorer les conditions d’accueil

Des agriculteurs se sont formés aux risques d’accidents, tout en abordant le sujet de l’attractivité et d’un cadre de travail plus agréable pour séduire et fidéliser les salariés.

La mise à jour et de son Document unique d’évaluation des risques (DUER) est une opportunité à saisir pour les agriculteurs, afin de « se poser des questions sur leurs conditions d’accueil. De nouveaux profils de salariés arrivent, ils ne viendront que si ces conditions sont améliorées. C’est aussi l’occasion de fidéliser les salariés déjà en place », résume Stéphane Charon, directeur de Service de remplacement Finistère et de Partag’Emploi. La prévention des accidents peut servir de levier pour améliorer le cadre de son exploitation, en y ajoutant si besoin un vestiaire avec toilettes ou un local de pause. Des adhérents de l’association de remplacement ont suivi une formation théorique et pratique, en alternant présence en salle et visite concrète de la ferme de Frédéric Gélin, à Berrien.

Faire d’une contrainte du positif

À l’issue de cette formation « Prévenir et évaluer les risques professionnels sur mon exploitation », les participants sont repartis avec un œil diffèrent sur le DUER, document qui peut paraître fastidieux à tenir à jour. « Les risques, on ne les voit plus, on les évite. Cette journée va nous servir à nous d’abord », témoigne un agriculteur, ce qui réjouit Garlonn Fouchard, animatrice pour Agri-Formation 29. « Il faut faire d’une contrainte du positif ».

Un autre éleveur se rend compte que « nous ne prenons pas conscience que les gens qui travaillent pour nous prennent des risques. À nous de trouver des solutions durables ». Ces solutions « ne coûtent pas forcément cher », rappelle Stéphane Charon. Il ajoute : « Une ambiance stressante au travail génère plus d’accidents, on se met en zone rouge ». Ces accidents proviennent de montées ou de descentes trop rapides des tracteurs, des animaux (comme des coups de patte en salle de traite), ou de mauvaises manipulations de petit matériel type poste à souder.

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer