ÉlevageTop

Beau temps annoncé pour le prix du porc

Les perspectives de prix du porc en France pour les prochains mois sont celles d’une hausse. Le prix du porc au second semestre 2021 devrait se situer à des niveaux plus élevés qu’en 2020.

En avril 2021, des prévisions de production porcine et de prix du porc et de l’aliment ont été réalisées par l’Ifip, avec le concours financier d’Inaporc. En 2021, la production européenne devrait rester stable mais avec des situations contrastées selon les pays : croissance en Espagne et au Danemark, régression en Allemagne et aux Pays-Bas.

La demande internationale, en particulier en provenance des marchés d’Asie de l’Est, devrait s’intensifier. Les exportations européennes vers les marchés tiers s’élèveraient de 14,5 % en 2021 par rapport à 2020, avec un fort dynamisme sur le premier semestre compte tenu de la dégradation des conditions sanitaires dans les élevages chinois mais aussi philippins, vietnamiens…

1,63 €/kg en moyenne annuelle

Selon ces éléments de marché, les cours du porc devraient progressivement augmenter par rapport à 2020, et en particulier à partir du 2nd semestre. En France, le prix du porc (> 55 % de taux de muscle) s’établirait à 1,63 €/kg en moyenne annuelle, un niveau supérieur à 2020.

La hausse devrait être significative aux 3e et 4e trimestres (resp. + 17 % et +14 % en 21/20). La prévision du prix du porc en France reste dépendante de la maîtrise des épidémies de la Covid-19 en Europe et dans le monde, et de la peste porcine africaine en Allemagne (PPA). Les hypothèses de l’Ifip sont celles d’une non-propagation de la PPA au-delà de la zone actuellement infectée, à l’est de l’Allemagne.

Source Ifip

Mots-clés

Peut vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer