Energies et environnement

Associer l’arbre à l’agriculture

Un concours est organisé pour mettre en valeur les agriculteurs qui intègrent les arbres dans leurs parcelles.

Dans le cadre de la mise en œuvre du Sage (Schéma d’aménagement et de gestion des eaux) du Bas-Léon, les collectivités et agriculteurs ont engagé des actions afin de renforcer le maillage bocager.
Actuellement, quatre programmes Breizh Bocage sont portés par la communauté Lesneven Côte des Légendes, le Syndicat des Eaux du Bas-Léon, la communauté de Communes du Pays des Abers et le Pays Iroise Communauté.
Dans un but de valoriser les agriculteurs qui intègrent les arbres dans leurs activités agricoles, le Syndicat organise le Concours général agricole sur le volet de l’agroforesterie et du bocage. Il est ouvert sur l’ensemble des 56 communes du Bas-Léon (du Conquet à Tréflez). Les meilleurs candidats seront récompensés au Salon International de l’Agriculture à Paris, l’an prochain.

Protéger les parcelles

« L’agroforesterie désigne tout système de production associant l’arbre à l’agriculture (bocage, plantations en grandes cultures, haies, prés-vergers…). Les pratiques agroforestières protègent les parcelles du vent ou du ruissellement, augmentent le confort animal et permettent la valorisation de la biomasse et la protection de la biodiversité », résument les organisateurs. Après visites des parcelles en juillet prochain, les lauréats seront désignés à l’automne.

Pour participer au concours

Le concours se déroule sur 2 catégories :
• « Gestion », liée aux pratiques de gestion du système agroforestier,
• « Implantation », liée à la plantation de haie de plus de 3 ans.

Les inscriptions sont à réaliser avant le 6 juin via les conseillers bocage des bassins versants. Renseignements : Yann Gouez, 02 98 30 83 00.

Peut vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer