ÉlevageIlle-et-VilaineSur abonnement

Le robot d’alimentation contribue à sécuriser la main-d’œuvre

Pour Christophe et Éric Cohignac, les robots de traite auxquels vient aujourd’hui s’ajouter l’automatisation de l’alimentation sont des moyens de sécuriser la main-d’œuvre et d’attirer les jeunes dans les métiers de l’élevage. Tranquillement, le bol autonome emprunte le circuit « numéro 1 », celui qui passe dans la stabulation des vaches laitières. Une opération qu’il…

Cet article est réservé aux abonnés numériques.
Pour lire la suite…
Connectez-vous ou Abonnez-vous

Peut vous intéresser

Lire aussi...
Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer