« 15 heures d’astreinte par génisse élevée »

6869.hr - Illustration « 15 heures d’astreinte par génisse élevée »
Vu le temps réclamé par leur élevage, le nombre de femelles à sevrer et à conduire pour le renouvellement mérite réflexion.

La Chambre d’Agriculture de Bretagne a mené une étude concernant le temps d’astreinte en élevage laitiers. Les conseillers détaillent les résultats concernant l’élevage des jeunes animaux. Selon la récente étude de la Chambre d’agriculture de Bretagne, en hiver, sur un élevage de 73 vaches laitière (moyenne de l’échantillon de 30 fermes bretonnes enquêtées*), 85 minutes…

Cet article est réservé
aux abonnés numériques

Je me connecte


Fermer l'écran superposé de recherche

Rechercher un article