Energies et environnement

Il manque 4 millions d’euros

« L’État doit tenir ses engagements en Bretagne : il manque 4 M€ sur un budget de 32 M€ pour les aides environnementales, Maec et bio 2020 », maintiennent la Confédération paysanne, le réseau Civam, Races de Bretagne et le Syndicat des apiculteurs professionnels de Bretagne, dans un communiqué du 10 mars. « Faute de moyens suffisants, le Conseil régional projette de diminuer les plafonds d’aides des mesures herbagères et de protection des races menacées ». Ils déplorent la situation, « qui n’est pas acceptable » au vu des conditions climatiques des 12 derniers mois et des engagements de l’État « en faveur de la transition écologique et des enjeux climatiques ». « Pour dire à l’État les choix que nous voulons en Bretagne » sur ces deux derniers thèmes, le collectif lance un appel à soutenir l’élevage herbager et durable.

Peut vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer