Politique et Syndicalisme

Green deal et Pac au menu du Conseil agricole

Les ministres de l’Agriculture de l’UE ont échangé le 27 janvier à Bruxelles sur les deux grands dossiers qui vont occuper leurs discussions dans les mois à venir : la Pac et son financement, ainsi que le Green deal européen.

Réforme de la Pac et ses mesures transitoires pour 2021, et Green deal européen, étaient les grands dossiers au programme de la réunion des ministres de l’Agriculture le 27 janvier à Bruxelles pour le premier Conseil agricole sous la présidence de la Croatie. « Nous sommes bien conscients que l’avancée des discussions sur la Pac dépend surtout des négociations sur le cadre financier pluriannuel », a admis la ministre croate Marija Vuckovic lors d’un échange le 22 janvier avec les députés de la commission de l’Agriculture du Parlement européen.

Mais promet-elle, « nous ferons de notre mieux pour obtenir des résultats sur ces dossiers ». Seulement, la présidence croate n’a pas vraiment la main sur les négociations budgétaires qui, suite à l’échec de la présidence finlandaise fin 2019, ont été confiées au président du Conseil européen Charles Michel. Sur le Green deal européen, les ministres de l’Agriculture allemand, français et espagnol ont présenté une déclaration commune appelant à une Pac plus simple et plus verte et qui reste commune. Une déclaration qu’ils avaient adoptée en marge du précédent Conseil agricole en décembre.

Les ministres de l’UE ont adopté également, sans débat, les mesures de transition de la Pac concernant la discipline financière et la flexibilité entre piliers, et échangeront sur la seconde proposition de règlement transitoire visant à assurer la continuité des paiements agricoles en 2021. Une des questions centrales de ce deuxième texte concerne la durée de la période de transition (un an comme le propose la Commission européenne, ou deux ans que le souhaitent certains). Une question qui dépend fortement, là encore, des discussions budgétaires.

Peut vous intéresser

Lire aussi...
Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer