Economie, marchés et gestion

Les producteurs donnent 100000 œufs aux banques alimentaires

Depuis 2013, les producteurs dont les OP adhérent à l’UGPVB font des dons réguliers d’œufs aux banques alimentaires. Un cap de 900 000 œufs donnés vient d’être dépassé.

Fin du mois de novembre, les banques alimentaires de l’Ouest ont reçu un don de 100 000 œufs venant des éleveurs des 12 organisations de producteurs adhérentes (OP) de l’UGPVB. Chaque OP contribue en fonction de son nombre de poules et les 60 palettes d’œufs sont ensuite réparties dans les 10 banques alimentaires de l’Ouest qui approvisionnent plus de 500 associations partenaires. L’initiative des producteurs d’œufs remonte à la crise de 2013 où ils ont préféré faire un don de 200 000 œufs aux banques alimentaires plutôt que de les détruire.

Bientôt 1 million d’œufs donnés

En 2014, les OP adhérentes de l’UGPVB s’engagent à donner 400 000 œufs en plusieurs fois aux banques alimentaires. « En 2016, nous signons un nouvel engagement de don de 600 000 œufs sur 3 ans », rappelle Gilles Guillaume, de l’UGPVB. Gilles Le Pottier, président de la banque alimentaire de Rennes, poursuit : « Nous venons de franchir la barre des 900 000 œufs calibrés et conditionnés remis aux banques alimentaires. Cela démontre notre capacité à distribuer rapidement cet aliment avec une DLC assez courte. » Les bénévoles de la banque alimentaire font remarquer que les œufs partent très vite, c’est la protéine la moins chère et c’est très facile à consommer. « Pour répondre à la demande des 10 banques alimentaires de l’Ouest, il faudrait un don de 100 000 œufs chaque mois », lance Pierre Jolivet, vice-président de la banque alimentaire de Rennes. Les bénévoles sont donc en recherche permanente de partenariats. Par exemple, la marque Œufs de nos villages organise depuis 2016 avec plusieurs enseignes de la distribution des campagnes nationales qui consistent à donner 2 œufs aux banques alimentaires pour l’achat d’un plateau. Cela a permis de remettre 432 000 œufs aux banques alimentaires dont 52 000 pour l’Ouest.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer